Archives mensuelles : janvier 2013

sicatius1

Sicatius

Probablement inspiré par les épées longues des barbares
brumaires, le sicatius est un sabre droit, pourvu d’un seul tranchant. Il est
difficile de déterminer à quel moment précisément il a fait son apparition,
mais on le connaît depuis six siècles au moins. Originellement, il
semble qu’il n’était porté que par certains fils et filles des maisons
patriciennes de l’Empire, probablement plus soucieux d’excentricité que de
respect des traditions martiales. En effet, le gladius (glaive) reste encore
l’arme de prédilection des guerriers célians et son usage s’est largement
répandu dans toute la société depuis bien longtemps. Les modèles les plus
anciens de sicatius étaient quant à eux souvent déséquilibrés, et pour tout dire, peu
adaptés au combat.

Le sicatius a cependant été de plus en plus utilisé par les
officiers des légions celaltanes, notamment parce que nombre d’entre eux
étaient précisément d’origine noble. Et graduellement, tandis que les forgerons
perfectionnaient sa création, son usage s’est quelque peu étendu. S’il est loin
de contester l’omniprésent gladius, le sicatius jouit cependant d’une
réputation bien établie. On le considère comme une arme demandant une certaine
discipline pour être maniée efficacement, et nombreux sont ceux qui font preuve
de respect envers les vétérans qui arborent un sicatius. De plus en plus de
maîtres d’armes enseignent les bases du combat au sicatius, dans l’idée de
former leurs élèves à un niveau de précision qui les rendra d’autant plus
compétents avec le glaive traditionnel. Cependant, il reste une arme de soldat,
et le plus souvent de patricien. Les gens du peuple ne s’en servent que
rarement, s’ils ne sont pas des combattants de métier, et même les membres de
la noblesse lui préfèrent pour la plupart le gladius.
Photo0598

La Dame

Pour commencer l’année 2013, une illustration d’Olivier « Akae » Sanfilippo, dans le cadre des recherches graphiques sur Chiaroscuro.

Maintenant, il me reste à décider qui elle pourrait bien être… peut-être en faisant un tour dans ma galerie des personnalités historiques ? Aliénor Caladan, le plus grand général de l’histoire, ou Quintinia d’Ambrosia, surnommée « la petite impératrice » ? Sinon, un personnage contemporain, qui n’est pas forcément non plus une célébrité ? A voir.