Archives mensuelles : mars 2013

Page Facebook

Juste un mot rapide pour signaler que le projet Chiaroscuro a depuis le début sa propre page FB :

https://www.facebook.com/ChiaroscuroJDR

Elle me sert essentiellement à annoncer les mises à jour du Blog, mais je cogite à lui trouver d’autres usages. Dans tous les cas, si vous n’avez pas envie de passer au pifomètre voir si de nouvelles choses ont été mises en ligne ici, vous pouvez être informés des MAJ en vous abonnant à la page FB. A vous de voir si ça peut vous être utile.

De la même manière, si notre projet peut vous sembler intéressant pour des rôlistes dans votre entourage, je me permets de vous suggérer de ne pas hésiter à leur donner les adresses FB et blogger de nos pages officielles.

Merci 😉

Altea-couleurs

Noblesse

Les descendants des anciens clans et tribus célians soumis
par les Ambrosius ont formé l’ossature de la caste patricienne actuelle.
Celle-ci se compose de deux grandes catégories, les chevaliers et les pairs.

Les chevaliers, le rang inférieur de la noblesse, n’ont ni
titres, ni terres, mais font partie des patriciens et jouissent des
prérogatives correspondantes.
Les pairs quant à eux sont les nobles titrés (barons,
comtes, ducs…). Techniquement, seul le chef de maison est véritablement considéré
comme un pair, car ce statut lui donne de fait un siège au sénat impérial de
Celalta, mais le terme est utilisé couramment pour désigner l’ensemble de sa
famille. Le pair en titre d’une maison est reconnaissable grâce au port de l’anneau
sigillaire, qui sert également de sceau officiel. Sur le champ de bataille ou
lors d’un duel, il porte normalement l’épée ancestrale de sa maison, bien qu’il
puisse la confier à un parent de son choix le temps d’un affrontement.
On distingue trois types de maisons patriciennes :
–         
Les maisons mineures, le cas le plus fréquent,
sont celles qui ont des liens de vassalité avec une autre maison plus
importante.
–         
Les maisons majeures ont comme vassaux une ou
plusieurs maisons mineures. Elles contrôlent également les principales cités.
–         
Les maisons liges dépendent directement du trône
impérial, mais n’ont pas de siège au sénat. Il s’agit de maisons mineures qui
ont été constituées par la seule volonté d’un empereur, ou qui furent placées
sous sa protection directe au gré des péripéties politiques.
Il existe une poignée de maisons mineures indépendantes,
dont les suzerains ont disparu ou qui sont parvenues à s’en affranchir sans
elles-mêmes disparaître. De même, certains chevaliers affiliés à des maisons
anéanties ne trouvent (ou ne cherchent) pas forcément un nouveau suzerain, mais
ils demeurent des patriciens.
(Altea Maranteo, fille ainée et héritière du baron Sertor Maranteo)
Avant le début de la guerre civile, le Sénat Impérial
accueillait 312 maisons nobles reconnues. Vingt neuf d’entre elles ont été
totalement annihilées durant le conflit, par le poignard, le poison, l’épée ou
même la hache du bourreau.
L’Empire compte désormais 178 maisons nobles, alors que la Ligue se targue d’en
dénombrer 105 sur ses territoires.
Les maisons patriciennes arborent une ou deux couleurs, mais
seules les plus anciennes sont autorisées à porter la couleur or. Seule la
maison impériale est pourvue de trois couleurs, qui sont  l’or, le rouge et le noir.

Retour du FIJ !

Trois jours de folie, et c’est rien de le dire ! Sur l’ensemble du Festival, l’occasion de voir passer un tas d’amis venus jeter un oeil sur la multitude de jeux proposés (c’est bien ce genre de manif’ quand on habite dans le coin…). Pas mal de causettes avec les amateurs de jdr et les confrères créateurs, et quelques belles rencontres dans la foulée.

Superbe organisation du GRAAL, qui a chapeauté notre hébergement, la bouffe, les stands, les démos et le tournoi et même les photos officielles ! Bravo les gars, vous avez assuré !

En ce qui concerne Chiaroscuro, j’ai donc eu l’opportunité de présenter le jeu lors du tournoi, où j’ai pu animer trois tables pour un total de 12 joueurs. La carte couleur, les portraits des prétirés, la présentation du monde et du système ont plu dans l’ensemble. Les trois séances ont donné lieu à des surprises, de bonnes surprises d’ailleurs,et plein de retours et de discussions intéressants ensuite.

J’en profites pour remercier les coba… les  joueurs qui se sont retrouvés à la table Chiaroscuro durant ce week-end. J’ai passé de très bons moments en leur compagnie, et eu plusieurs échanges très motivants avec certains d’entre eux. La famille Maranteo se joint à moi, avant de retourner sagement sur son étagère. Merci, donc, à :

Cassagne Christophe
Chauveau Sophie
Comoglio Yannick
Crombecque Jef
Crumière Yann
Fontaine Olivier
Meschi Eleonore
Plassard Mattéo
Plassard Nahel
Salignat « MokeMo » Gabriel
Scatena Remy
et Viala Michael.

Prochaine convention dans le collimateur : La Lice Ludique de Marseille, les 1er et 2 juin !