P1030126

Mère Sylve

La plupart des rêveurs perçoivent Mère Sylve durant leurs
songes comme elle est décrite dans les plus anciennes légendes. Un arbre
majestueux dont l’écorce esquisse la forme d’un visage féminin énigmatique, aux
yeux d’émeraude.
Mais il ne s’agit pas de la seule apparence de l’entité
primordiale, ou tout du moins, elle ne se manifeste pas toujours de cette
manière dans les rêves des mortels. Ainsi, on peut voir ici une autre
représentation de Mère Sylve, telle qu’elle apparait parfois dans des rêves
plus sombres, ou plus troublants. On prête encore plusieurs apparences à l’entité
de l’Obscur, mais il est difficile de savoir dans quelle mesure elles sont
toutes authentiques.

Quant à la forme réelle de Mère Sylve, on en est réduit à
conjecturer à partir des légendes. Notamment celle de Jehanu, une héroïne
antique aux origines nébuleuses, qui aurait chevauché une licorne jusqu’au cœur
de Primasilva et serait allée dormir aux pieds de Mère Sylve, pour puiser à la
source de ses rêves. La légende de Jehanu dépeint Mère Sylve selon sa
représentation classique, mais l’existence même de cette héroïne est matière à
spéculations…
 

 
(Cette illustration  est l’œuvre d’Olivier « Akae »
Sanfilippo, qui nous fait le plaisir de lui joindre ci-dessous un WIP de son
travail).


4 réflexions au sujet de « Mère Sylve »

  1. Pénombre Auteur de l’article

    Comme dit dans le texte, ça n'est pas l'apparence la plus commune (mais en l'occurrence, c'était celle qui parlait le plus à l'artiste 😉 ) vu que Mère Sylve se manifeste dans les rêves et n'a (probablement) jamais été rencontrée en personne.

    Père Nuages, lui, sera effectivement très humanoïde.

    Après, en dehors de quelques espèces fantastiques, dont certaines furent créées par l'homme, on est dans un monde en constante expansion qui, pour l'instant, n'a qu'une et une seule espèce intelligente largement installée et ayant construit des civilisations : nous. De là à, comme certains des habitants de Chiaroscuro, à en croire certaines choses en ce qui concerne la nature des dieux…

    Répondre

Laisser un commentaire