Père & Mère

Père Nuages et Mère Sylve sont considérés comme les créateurs du monde et fondamentalement, nul ne remet ce postulat en cause. 

Père Nuages apparaît comme un immense titan fait de brume, qui parcourt sans cesse Chiaroscuro pour de mystérieuses raisons. Les tentatives d’entrer en contact avec lui sont toujours infructueuses et, s’il lui arrive de s’arrêter parfois pour examiner quelque chose, nul ne sait ce qui motive sa curiosité silencieuse.

A l’inverse, Mère Sylve ne se manifeste que dans les rêves, comme un arbre doté d’un visage aux contours indéniablement féminins et aux yeux d’émeraude. On croit qu’elle vit au cœur de Primasilva, la grande forêt primordiale, mais seules quelques légendes antiques évoquent des héros qui seraient parvenus, autrefois, à atteindre les profondeurs ultimes de Primasilva.
Plusieurs fois par an, Père Nuages s’enfonce dans Primasilva et rejoint Mère Sylve. Le monde est bouleversé par cette rencontre, la Grande Conjonction, et de nouveaux territoires apparaissent, surgissant du néant.

Naturellement, les humains ont inventé des rites et même érigé des cultes visant à vénérer ces dieux. L’église des Laudateurs ou les adeptes du dieu céleste par exemples. Et de nombreuses autres croyances, comme la foi des Disciples de Jehanu ou les traditions animistes de la Sororité incluent des références et même parfois des prières à Père Nuages et Mère Sylve. Cependant, si leur existence est incontestable, il apparaît néanmoins futile à la majorité des gens de leur rendre un culte. Après tout, nul n’a jamais pu comprendre leurs motivations avec certitude, ni n’est parvenu à communiquer avec eux. Le paradoxe des dieux de Chiaroscuro est que leur existence est donc évidente pour tout le monde, que l’on en vient très souvent à s’interroger à leur propos, mais que ceux qui leur vouent réellement un culte sont en proportion très peu
nombreux.

2 réflexions au sujet de « Père & Mère »

  1. Iris d'Automne

    Je vois que tu as renversé la situation : une certitude mais une absence de culte…

    Mais alors, pourquoi ceux qui pratiquent les cultes le font ils alors qu'il est de renommée publique que les dieux sont là mais se fichent des humains ? … ils ont des légendes & mythes hagiographiques prétendant le contraire ? … genre "oui, c'est vrai, la plupart du temps Père Nuage ne répond pas aux prières, mais…"…

    De même que ça interroge sur le statut de religion : elles répondent normalement à une absence, un manque, une incertitude. Comment fonctionne / se justifie une religion en état de certitude prouvable (car il n'est pas question de certitude subjective, vu qu'elle fonctionne même en l'absence de preuve)…

    … est-ce que je suis claire ou totalement … brumeuse ? 😛

    Répondre
  2. Pénombre Auteur de l’article

    Très claire 🙂

    Bah, la plupart de nos civilisations ont divinisé le soleil à un moment ou un autre. Tu en connais beaucoup qui ont obtenu des réponses, toi ?

    L'absence de certitude n'est pas l'absence de convictions. Si des guignols ont été capables chez nous de prêter des intentions au soleil, entres autres, pourquoi pas à un titan nuageux et un arbre onirique ?

    Répondre

Laisser un commentaire